Description du cours

Intitulé de l'Unité d'Enseignement

Introduction à la finance

Code de l'Unité d'Enseignement

12UGE21

Année académique

2019 - 2020

Cycle

BAC

Nombre de crédits

3

Nombre heures

30

Quadrimestre

2

Pondération

Site

Montgomery

Langue d'enseignement

Français

Enseignant responsable

DUMAS Christel

Objectifs et contribution de l'Unité d'Enseignement au programme

La meilleure introduction à la finance, avant de rentrer dans la technicité des différentes pratiques financières, et d’en établir le sens et le rôle. Aujourd’hui, les banques ne sont d’ailleurs pas à la recherche de financiers ayant des connaissances techniques plus pointues, mais ayant des connaissances financières plus larges et contextualisées. Ceci exige une approche interdisciplinaire pour étudier la finance, la replaçant dans un contexte historique, économique, et avec des acteurs humains.

C’est ce que propose ce cours, qui intéressera tout étudiant qui souhaite comprendre le rôle de l'industrie de la finance. Sans une telle compréhension, il est plus difficile de donner du sens aux compétences enseignées dans les cours de finance d’un diplôme en gestion, ou de construire une industrie à laquelle les professionnels pourraient vouloir consacrer leur carrière. Dans le meilleur des cas, la finance est essentielle au bien-être mondial, surtout si l'on considère les nombreux problèmes auxquels le monde est confronté au 21e siècle : le changement climatique, la pauvreté et l'inégalité. Dans le pire des cas, la finance est inefficace. Beaucoup pensent qu'elle est trop axée sur le profit au détriment de son impact. Nous examinerons ensemble les fondements théoriques et pratiques de ces différentes perspectives.

Ce cours de 30h n’exige aucun prérequis en finance. Il prépare aux cours de finance d’entreprise et de finance de marché en établissant le contexte et le rôle de l’industrie et de ses pratiques. A plus long terme, il prépare l’étudiant à être un professionnel de la finance ou un cadre supérieur qui prendra des décisions responsables. Il sera particulièrement intéressant pour ceux qui ont une vision plus large du monde et qui souhaitent remettre en question les conventions, développer leur esprit critique et répondre de manière constructive aux critiques considérables auxquelles l'industrie est actuellement confrontée. Pour ceux qui envisagent une carrière en dehors de la finance, il sera instructif sur la façon dont le capitalisme fonctionne en pratique.

Prérequis et corequis

Il n'y a aucun prérequis.

Description du contenu

1. La finance au service de la société. Discussion sur le pouvoir transformateur de la finance, et sur l’investisseur comme acteur de changement. Débat sous format Open space forum: “Que faut-il enseigner dans un cours de finance au service de la société?” Identification des 4 rôles de la finance, avec un focus sur l’intermédiation.
2. Les acteurs de la finance. En quoi la finance a-t-elle contribué au développement de la société? Bref aperçu historique de la finance, et apparition de ses différents acteurs, avec un focus sur l’investisseur institutionnel et l’investisseur universel. Qu’est-ce qu’un gestionnaire de fonds responsable ? Qu’est-ce qu’un fond de pension responsable ?
3. Les outils de la finance Le taux d’intérêt et la valeur temps de l’argent. Les mesures de risque (distribution normale et probabilités versus black Swans).
4. Les gardes-fous de la finance. Régulation européenne ; Régulation belge ; Corporate governance ; Agences de notation
5. Activisme actionnarial et impact investing. Le modèle exit-voice. ; Identifier et évaluer les pratiques financières d’impact investing.
6. Finance et climat. Case study

Méthodes pédagogiques

Ce cours adopte une pédagogie axée sur le dialogue, y compris avec des pédagogies novatrices comme l’Open Forum ou des études de cas, informé par des lectures tant académiques que pratiques. Le cours se veut révélateur, pratique, instructif et passionnant. Il est structuré en 6 leçons, qui exigeront toutes des lectures ou visionnage de vidéos. Le cours sera également nourri de l’expérience de terrain dans l’industrie financière et de la recherche de l’enseignante.

Mode d'évaluation

1. Participation en classe (30%). Avant chaque cours l’étudiant postera sur Moodle une note sur la session précédente. Ce résumé sera composé de 3 slides : 1 slide résumant le cours, 1 slide proposant une question d’examen sur base du cours, et 1 slide proposant une nouvelle lecture/référence en lien avec la session précédente.
2. Un examen en session (le jeudi 4 juin ou le samedi 22 août) couvrant la matière vue en classe sur base des questions postées durant le semestre (30%)

3. Un travail écrit individuel à rendre le jeudi 23 avril, dans lequel l’étudiant développera un des points mis en avant lors du premier cours, sur base de contenu du cours et de lecture personnelles. (40%)

Références bibliographiques

Articles et rapports.
Albert Hirschman. 1972. Exit, Voice, and Loyalty, Harvard University Press, 1972

Bailey, J., Klempner, B., & Zoffer, J. (2016). Sustaining sustainability: What institutional investors should do next on ESG.
Chatterji, A. K., Durand, R., Levine, D. I., & Touboul, S. (2016). Do ratings of firms converge? Implications for managers, investors and strategy researchers. Strategic Management Journal, 37(8):1597-1614

Dumas, C., & Louche, C. (2016). Collective beliefs on responsible investment. Business & Society, 55(3), 427-457.

Febelfin (2019). A quality standard for sustainable and socially responsible financial products.
Ghoshal, S Bad Management Theories are Destroying Good Management Practices
Juravle, C., & Lewis, A. (2008). Identifying impediments to SRI in Europe: a review of the practitioner and academic literature. Business Ethics: A European Review, 17(3), 285-310.

Louche, C., & Lydenberg, S. (2011). Responsible Investment Dilemmas. Sheffield, UK: Greenleaf Publishing.
Margolis, Joshua D., and James P. Walsh. 2002. “Misery Loves Companies” Harvard University working paper.

Paetzold, F., & Busch, T. (2014). Unleashing the powerful few: Sustainable investing behaviour of wealthy private investors. Organization & Environment, 27(4), 347-367.

Philippon: Has the US Finance Industry Become Less Efficient? (p1-8)
Stout, L Bad and Not-so-Bad Arguments for Shareholder Primacy.
Vidéo et blogs
David Pitt-Watson’s TedX UCLouvain: https://www.youtube.com/watch?v=AYF4lZbbpaI
https://www.simontaylorsblog.com/2019/01/14/what-has-the-world-economy-ever-done-for-us-emba-elective-reading-2/
DG FISMA: https://ec.europa.eu/info/departments/financial-stability-financial-services-and-capital-markets-union_en