Description du cours

Intitulé de l'Unité d'Enseignement

Italien

Code de l'Unité d'Enseignement

12ULG70

Année académique

2019 - 2020

Cycle

BAC

Nombre de crédits

4

Nombre heures

60

Quadrimestre

1-2

Pondération

Site

Anjou

Langue d'enseignement

Français

Enseignant responsable

Fantoni Emmanuelle

Objectifs et contribution de l'Unité d'Enseignement au programme

a. Objectifs langagiers
Le cours d'italien vise à faire acquérir à l’étudiant la capacité de compréhension, d'analyse et de réaction, en italien, face à des situations de la vie courante et de la vie professionnelle.
b. Objectifs civilisationnels et interculturels
Le cours a également pour objectif de permettre à l’étudiant de décoder les enjeux de l'actualité sociale, politique et économique de l’Italie et se familiariser avec le contexte culturel qui le conditionne.
Le niveau CECR à atteindre est A2.

Prérequis et corequis

Aucun

Description du contenu

Le cours est passé sur la méthode Nuovo Espresso 1 et 2 de Alma Edizioni
Activités d’apprentissage (AA) qui composent l’Unité d’Enseignement (UE)
• Intercompréhension (méthode de lecture déductive) - dossier d’activités
• Compréhension à l’audition
• Expression orale
• Expression écrite

Méthodes pédagogiques

Le cours vise d’emblée à acquérir une double posture méthodologique par laquelle l’étudiant est le principal acteur de son apprentissage. Dans sa phase réceptive (écouter et lire), cette posture se définit par trois démarches: observer et déduire pour ensuite organiser l’information. Dans sa phase productive (parler et écrire), elle vise oser parler en partant ce que l’on peut dire pour arriver à dire ce que l’on veut.

Mode d'évaluation

Les quatre compétences langagières (lire, écrire, parler et écouter) seront évaluées à partir des critères d’évaluation précisés dans le Cadre européen commun de Référence (CECR). Les paramètres de cette évaluation seront
- la fluidité du langage, `
- la capacité à réagir de façon spontanée aux questions de l’évaluateur,
- la capacité à développer des réponses précises sur des thématiques générales et professionnelles,
- la capacité à se corriger et à gérer ses lacunes linguistiques,
- la capacité à tirer parti du discours d’autrui dans la formulation de ses propres énoncés,
- la capacité à défendre un point de vue et à proposer des réponses pertinentes par rapport aux contenus civilisationnels et, enfin,
- la capacité à décoder et apprécier certaines spécificités culturelles de l’ « italianità ».
Cette évaluation s’organise sous deux formes:
1/ formative, continue, globale et méthodologique (par groupe de TP) lors des différentes séances; 2/ certificative et spécifique (elle porte sur les quatre compétences susmentionnées) par un examen individuel, oral et écrit en fin d’année.

Références bibliographiques

Cadre européen commun de Référence (CECR)