Description du cours

Intitulé de l'Unité d'Enseignement

Activité d'intégration professionnelle : Stage en entreprise

Code de l'Unité d'Enseignement

12UXP10

Année académique

2020 - 2021

Cycle

BAC

Nombre de crédits

10

Nombre heures

200

Quadrimestre

1-2

Pondération

Site

Anjou

Langue d'enseignement

Français

Enseignant responsable

BAWIN Ingrid

Objectifs et contribution de l'Unité d'Enseignement au programme

L’AIP stage en entreprise contribue au programme du Bachelier en Gestion en travaillant en particulier les objectifs (Learning Goals) suivants :

1. L’acquisition des savoirs disciplinaires généraux et des outils nécessaires à une carrière dans le domaine de la gestion : le stage en entreprise permet à l’étudiant de développer ses habilités professionnelles et sa capacité d’adaptation à un milieu professionnel mais lui donne aussi l’occasion de réfléchir à ses capacités, ses attentes et de mûrir son projet professionnel et de formation.

2. La sensibilisation à la complexité et à l’importance d’avoir un esprit critique : le séminaire de suivi du stage et les travaux demandés lui permettent, sur base de ses observations dans l’entreprise de stage, de mobiliser des cadres théoriques pour comprendre des pratiques de gestion et réfléchir à la portée et aux limites de l’action de tout gestionnaire. Tout au long de l’AIP, l’étudiant est invité à se questionner et à se documenter en gardant une distance critique vis-à-vis des sources d’information et en confrontant des points de vue opposés.

3. Le renforcement des capacités de communication orale et écrite : pendant le séminaire, l’étudiant est invité à s'exprimer devant un groupe, à présenter le résultat de ses recherches et de ses actions avec clarté et rigueur. Il est amené à rédiger un travail écrit synthétique et structuré.

Prérequis et corequis

L’étudiant est amené à mobiliser les savoirs et les savoir-faire initiés dans l'UE Marketing, Management et Initiation à la démarche scientifique (AIP1).

Description du contenu

L’AIP stage se présente comme un parcours en 3 étapes :
1) la recherche du stage et la préparation à celui-ci,
2) la réalisation du stage,
3) le séminaire de suivi et la rédaction d’un travail écrit portant sur une problématique de gestion dans le contexte du stage.

Le plan général de l’AIP est le suivant :
1) Étape 1 : recherche de stage (de septembre à décembre)
L’étudiant sera accompagné dans :
a. Sa recherche d’informations sur les secteurs, les entreprises, les fonctions.
b. L’identification de ses compétences, connaissances et aspirations. Il suivra également une formation aux profils MBTI.
c. Son utilisation des outils de recherche d’un stage (rédaction d’un CV et d’une lettre de motivation, entretien d’embauche).
d. La préparation et le suivi de son plan d’action visant la recherche d’un stage.

2) Étape 2 : réalisation du stage (février).
L’étudiant sera accompagné dans :
a. L’atteinte de ses objectifs de stage (supervision du maître de stage désigné dans l’entreprise).
b. Ses observations et son questionnement, préparatoires aux présentations orales et au travail écrit sur la problématique dans le contexte du stage (supervision à distance de l’accompagnateur à l’ICHEC).

3) Étape 3 : séminaire de suivi et travail écrit sur une problématique de gestion (mars et avril).
L’étudiant sera accompagné dans sa réflexion sur son stage et dans l’élaboration de son travail écrit et plus précisément dans :
a. La description et l’analyse de son entreprise de stage et de son environnement.
b. L’analyse et la prise de recul sur son stage.
c. La construction d’une problématique de gestion liée à son entreprise de stage.

Méthodes pédagogiques

Type d’enseignement : par petits groupes.
Chaque groupe est encadré par un accompagnateur en charge de la démarche et de son évaluation. Pendant le séminaire, il propose aux étudiants des outils, des exercices, des réflexions à mener en groupe ou individuellement, afin de favoriser l’acquisition des compétences visées. Le travail s’effectue en présentiel et en distanciel. Le travail pendant le séminaire doit être complété par des observations/recueils d’informations et des recherches documentaires.
La participation au séminaire est obligatoire, de même que la réalisation de l’ensemble des exercices et des productions requises par les accompagnateurs.

Mode d'évaluation

Evaluation formative
L’entreprise pratique une évaluation formative de l’étudiant sur base de ses prestations durant le stage. Cette évaluation s’effectue dans le cadre d’en entretien avec le maître de stage, à l’aide d’une grille proposée par l’Unité Stages et Mémoires. Le stage n’est donc pas soumis à une évaluation sommative mais sa réalisation et la remise de la grille d’évaluation signée par le maître de stage à la fin du stage sont les prérequis obligatoires à l’évaluation certificative de l’AA.

Evaluation certificative
L’évaluation certificative porte sur la présentation de l’entreprise de stage (séminaire de suivi), un entretien avec l’accompagnateur pour le recul réflexif sur le stage (séminaire de suivi) et la réalisation d’un travail écrit sur une problématique de gestion inscrite dans le contexte du stage. Les exercices et travaux intermédiaires réalisés avant, pendant et après le stage, la participation, l’implication et la progression de chaque étudiant dans le séminaire sont également pris en compte dans l’évaluation certificative. Une grille d’évaluation est communiquée aux étudiants dans le document pédagogique et dans le vade-mecum.

Références bibliographiques

de Brabandere, L. (2012). Les mots et les choses de l’entreprise. Wavre : Éditions Mols.
Equipe AIP stage (2019). Vade-mecum. Activité d’intégration professionnelle stage en entreprise. Bloc 2 du Bachelier en Gestion de l’entreprise. ICHEC, Bruxelles.
Gervais, C. (1999). Éléments conceptuels présents dans les représentations des acteurs d’un stage d’enseignement. Revue des sciences de l’éducation, XXV(2), 271-291. DOI : 10.7202/032001ar.
Giroux, S. et Tremblay, G. (2002). Méthodologie des Sciences Humaines. La recherche en action. Québec : ERPI.
Kotler,Ph., Keller,K., et Manceau, D. (2015). Marketing Management. (15ème éd.). Paris : Ed.Pearson Education France.
Laborde-Milaa, I (1999). Ecrire un rapport de stage. Paris : Edition du Seuil.
Lalle, B. (2004). Production de la connaissance et de l’action en sciences de gestion. Le statut expérimenté de « chercheur-auteur ». Revue française de gestion, 158, 45-65. DOI : 10.3166/rfg.148.45-65.
Le Boterf, G. (2003). Développer la compétence des professionnels. Paris : Éditions d’Organisation.
Le Boterf, G. (2008). Des cursus professionnalisants ou par compétence à l’Université : enjeux, craintes et modalités. Actualité de la formation permanente, 209, 49-55. Récupéré de http://www.guyleboterf-conseil.com/Approcheparcompetencesuniversites.pdf
Oudart, A.-C. et Verspieren, M.-R. (2006). Rapport de stage et Mémoire professionnel entre normes et représentations. Lidil. Revue de linguistique et de didactique des langues, 34. Récupéré de http://lidil.revues.org/index16.html
Paquet, G., Bawin,I., Schrooten,V., et Wattier, S. (2019). Séminaire de méthodologie et d’initiation à la démarche scientifique 1er Bloc – Recueil d’outils, Syllabus. ICHEC, Bruxelles.
Picano, J. (2000). Méthodologie du rapport de stage. Paris : Edition Ellipses.
Quivy, R. et Vancampenhoudt, L. (1995). Manuel de recherche en sciences sociales. Paris : Éditions Dunod.
Robbins, S., DeCenzo, D., Coulter, M. et Rüling, C. (2014). Management. L’essentiel des concepts et pratiques (9e éd.). Paris : Ed. Pearson Education France.
Villette, M. (1994). L’art du stage en entreprise. Paris : Éditions La Découverte.
Villette, M. (2004). Guide du stage en entreprise. De la recherche de stage à la rédaction du mémoire. Paris : Éditions La Découverte.