ICHEC Logo
Print

Revue de presse

Octobre 2016

Nouvelles en bref de l’ICHEC, ses diplômés, étudiants et professeurs

«La formation universitaire au Luxembourg Lifelong Learning Center 2016-2017 » ; Entreprises Magazine ; 01/10/2016 ; page 174

Synthèse des offres en formation continue proposées par le Luxembourg Lifelong Learning Center pour l’année 2016-2017. Y sont renseignées les formations d’ICHEC Entreprises.

«La RSE, un levier de développement économique » ; Sircome ; 01/10/2016

Sircome, site de réflexion sur la communication environnementale, le développement durable et la RSE, résume et dresse un bilan très positif du séminaire organisé à l’ICHEC par Christel Dumas en juin dernier, sur le thème « Next level business approaches for corporate social responsibility ».

« Comment lancer sa boîte ? » ; Metro ; 03/10/2016 ; page 7

Depuis trois ans, les « Start ‘Essentials » accompagnent des entrepreneurs en herbe. Entre conseils et networking, ces ateliers ambitionnent de fournir les clefs de la création d’entreprise. ICHEC PME figure parmi les structures ayant intégré ce type de programmes d’aide aux sociétés.

« Fost Plus helpt hogenscholen en universiteiten in Brussel en Wallonïe om te sorteren » ; Vlaamse Ondernemer ; 15/10/2016 ; page 3

Depuis l’entame de cette nouvelle année académique, Fost Plus a mis des centres de tri à disposition des universités et hautes écoles de Bruxelles et de Wallonie. Au total, 25.000 étudiants ont la possibilité de trier leurs déchets.

« Le succès d’une entreprise belge se résume en un mot : Glocalisation » ; L’Echo ; 22/10/2016 ; page 17

Rencontre avec Christian Boas, CEO de la société aéronautique Asco. Il expose son point de vue quant à la compétitivité de l’industrie belge à l’heure actuelle, et à l’intégration des nouvelles technologies industrielles, dont notamment l’impression 3D.

« La rentrée académique à l’ICHEC » ; Trends Tendances ; 27/10/2016 ; page 113

Reportage réalisé par un photographe de Trends Tendances : il met en avant certaines personnalités ayant assisté à la cérémonie de rentrée.

« Quel statut pour le logement étudiant ? » ; Trends Tendances ; 27/10/2016 ; page 146

Philippe Coenraets, chargé de cours à l’ICHEC et avocat associé chez Coenraets et associés, s’exprime sur les contraintes logistiques et urbanistiques auxquelles fait face le logement étudiant en région de Bruxelles-Capitale. Il souligne l’inadéquation de l’actuel arsenal réglementaire en la matière.

Les articles de fond

« La Belgique a besoin de davantage de flexibilité » ; La Libre Belgique ; 01/10/2016 ; pages 32-33

Diplômé de l’ICHEC en ingénieur commercial, Alain Dehaze est aujourd’hui CEO du groupe mondial Adecco. Il livre dans La Libre Belgique son sentiment quant au marché de l’emploi à l’heure actuelle. Il soutient notamment l’augmentation de la flexibilité professionnelle, qui représente une adaptation à l’évolution des habitudes de travail. Ces mesures peuvent à son sens bénéficier tant aux employeurs qu’aux jeunes travailleurs, pour autant qu’elles soient le fruit d’un dialogue social adapté. Il défend également l’idée des CDI pour intérimaires et les formations en alternance. Il explicite ensuite la stratégie d’Adecco

S’il ne fallait en retenir qu’une phrase : « Il y a toujours une disparité entre l’offre et la demande. Pour éviter cela, l’une des solutions est de permettre aux jeunes de découvrir le monde de l’entreprise. Nous soutenons les projets de formation en alternance car nous voyons bien qu’il permettent de créer de l’employabilité. ».

« La fin de l’obsolescence programmée » ; La Libre Belgique ; 01/10/2016 ; pages 2-3

L’article met en contexte la notion d’obsolescence programmée et en pose les limites, tout en envisageant des alternatives. La marque française SEB, par exemple, est actuellement en train de modifier sa stratégie de production, afin de la rendre plus durable en y incluant la gestion de stocks de pièces détachées et la réparabilité des machines pour une durée de 10 ans. Le principe ? Passer du recyclage à la réparation.

Arthur Basalou a étudié à l’ICHEC, où il a rédigé son mémoire sur l’obsolescence programmée. Il en constate les dérives chez Apple et décide, à 22 ans, de fonder la iClinique à Bruxelles. Son but est de court-circuiter le système classique en réparant lui-même les produits Apple défectueux à prix réduits. 5 ans plus tard, il emploie 6 personnes à temps plein, et s’est constitué une large clientèle faite de clients privés mais également d’entreprises.

S’il ne fallait en retenir qu’une phrase : « Personnellement, je crois beaucoup à l’économie circulaire. Et tout simplement, je trouve que le gaspillage est idiot. Je crois qu’il faut agir sur le plan politique : obliger les marques à prendre leurs produits en réparation, à produire des pièces de rechange, comme le fait SEB. »

« Un taux, surtout des niches » ; L’Avenir ; 03/10/2016 ; page 2

Dans le cadre d’une série d’articles liés à l’impôt, Mar Marlière, avocat fiscaliste et professeur à l’ICHEC, explique les différentes niches activées par les sociétés pour réduire leur base imposable. Parmi celles-ci : les intérêts notionnels, la déduction pour revenus de brevet, la déduction pour les pertes antérieures et les revenus définitivement taxés. Selon Marc Marlière, le taux d’imposition des sociétés actuellement pratiqué en Belgique (33,9%) représente un frein à la compétitivité. L’harmonisation à l’échelon européen représente un challenge très compliqué également. Enfin, dans un article dédié, Marc Marlière décortique l’idée de taxe sur les plus-values avancée par le CD&V.

S’il ne fallait en retenir qu’une phrase : « L’idée, qui court depuis des années, est d’imposer un taux unique en Europe. Mais lequel ? C’est là que ça se complique. Dites à une entreprise qui bénéficiait d’un taux de 12.5% qu’elle paiera 20%, il y a un risque qu’elle quitte l’Europe. Dites à une entreprise qui payait 29% qu’elle paiera 20%, elle sera contente, mais c’est l’Etat qui, craignant pour son portefeuille, pourrait alors être réticent ».

« Investir au profit de tous » ; L’Echo, supplément BNQ ; 20/10/2016 ; pages 8-13

Le supplément BNQ, paru dans l’Echo, offre une place de choix à l’Investissement Socialement Responsable (ISR), et donne la parole à quatre experts qui en expliquent les rouages et confrontent leurs visions. Parmi eux Stéphane Vermeire (General Manager Private Banking & Wealth Management chez BNP Paribas Fortis), Carola van Lamoen (Head Governance & Active Ownership chez Robeco), Steven Serneels (notamment Impact Investor du SI² Fund et coauteur du livre « Alemaal Sociaal 3.0), et Christel Dumas, professeur à l’ICHEC et spécialiste de l’ISR. 

S’il ne fallait en retenir qu’une phrase : «Plus de 200 études ont prouvé que les investissements ISR ne sont ni plus ni moins performants que leurs pendants traditionnels. Ils présentent cependant des risques nettement plus faibles. Ils se fondent clairement sur une vision à long terme. De plus, la sélection des entreprises se base également sur des critères autres que financiers. On a ainsi davantage de chances d’éviter les mauvaises surprises et les risques négatifs majeurs. »

« Le réseau social d’entreprise » ; La Libre Belgique ; 22/10/2016 ; page 11

Isabelle Choquet est chargée de cours à l’ICHEC, professeure invitée à l’Université de Lorraine et de la côte d’Opale, et experte en nouvelles technologies pour la Région wallonne. Elle publie une chronique dans La Libre Belgique concernant l’usage grandissant d’outils collaboratifs dans les entreprises, et plus particulièrement du réseau social d’entreprise (RSE). Il s’agit d’un système de communication accessible aux employés d’une organisation et éventuellement à ses partenaires au sens large comme les fournisseurs, les clients, les distributeurs, et dont l’objectif est de favoriser la communication entre les individus au travers de fonctionnalités dites sociales assez similaires à celles des réseaux sociaux traditionnels. L’usage de la RSE varie des grandes entreprises aux PME. Ces dernières, en raison de leur structure, s’apparient particulièrement avec le fonctionnement en réseau.

S’il ne fallait en retenir qu’une phrase : « Le RSE permet ainsi à l’entreprise de devenir une organisation apprenante qui intègre les technologies utilisées par les collaborateurs, et leurs nouveaux comportements. L’arrivée d’un RSE ne doit donc pas se limiter à être un « gadget high tech à la mode » que l’on propose, mais un véritable projet stratégique que l’on doit accompagner à long terme ».

Évènements/Agenda
Du 24 Février 2017 au 25 Février 2017
Brussels Management Challenge, the innovation & decision-making challenge for students I 24 & 25th February I ICHEC Montgomery
3 Mars 2017
Suspension des cours
11 Mars 2017
Portes Ouvertes à l'ICHEC | Site Montgomery | 10h précises
24 Mars 2017
51ème Bal de l'ICHEC !
Du 3 Avril 2017 au 17 Avril 2017
Suspension des cours - Congé de Pâques
1 Mai 2017
Suspension des cours
18 Mai 2017
ICHEC Alumni I Grande conférence I « Femmes entrepreneures, femmes aventurières » I ICHEC Montgomery
25 Mai 2017
Ascension - Jour de congé légal
5 Juin 2017
Pentecôte - Jour de congé légal
26 Juin 2017
Portes Ouvertes à l'ICHEC | Site Montgomery | 18h précises
Du 27 Juin 2017 au 29 Juin 2017
Délibérations
Du 17 Juillet 2017 au 13 Août 2017
Vacances d'été - Fermeture des bâtiments
5 Septembre 2017
Portes Ouvertes à l'ICHEC | Site Montgomery | 19h
Du 5 Septembre 2017 au 7 Septembre 2017
Délibérations