Print

Programmes de mobilité

Mobilité des cours

Une période passée à l'étranger enrichit non seulement la vie des étudiants sur le plan académique mais aussi au niveau de l'acquisition de compétences interculturelles et de l'autonomisation.
L'ICHEC est engagé dans le programme ERASMUS depuis sa création et encourage tout particulièrement la mobilité des étudiants. Le Bureau des échanges internationaux  gère tous les échanges dans ce cadre.

Vous trouverez plus d'informations concernant les modalités pratiques sur la page Étranger en programme d'échange

Un semestre à l'étranger

Le Bureau des Echanges Internationaux (BEI) propose aux étudiants de dernière année de bachelier de vivre l’expérience d’un semestre à l’étranger dans l’une des universités partenaires de l’ICHEC en Flandre, en Europe ou ailleurs dans le monde. Une telle expérience apporte bien plus que l’apprentissage d’une langue étrangère ; il s’agit d’une vraie découverte culturelle et d’une adaptation à un autre mode d’enseignement.

Les étudiants sont sélectionnés en deuxième année de baccalauréat sur base de critères académiques (dossier de sélection à remettre début mars de l’année qui précède le départ). Ils partent au premier ou au second semestre de leur dernière année de bachelier et suivent dans leur université d’accueil un programme de cours précis préparé par le Bureau des Echanges internationaux avant leur départ. Ce programme est reconnu comme équivalent à celui qui aurait été suivi à l’ICHEC pendant cette période. L'étudiant suit donc les cours à l'étranger et y présente les examens correspondants. Les crédits réussis à l’étranger seront intégrés dans le cursus académique de l’étudiant à l’ICHEC.

Dans la majorité des échanges, l’étudiant recevra une bourse d’étude soit via l’agence Erasmus soit via les fonds de mobilité de la Communauté Française de Belgique.

Témoignage de Maxime parti à la Radboud Universiteit Nijmegen, Pays-Bas
« Décidément, l’ICHEC nous fait voyager. A peine revenu du « Housing Project » en Inde me voilà reparti pour mon Erasmus à Nijmegen, la plus ancienne ville des Pays-Bas. Cette destination à priori pas très sexy (comparé à d’autres comme le Pérou, la Thailande ou Malaga,…) a tout pout vous séduire une fois sur place.
En tant qu’ « exchange student », nous sommes accueillis par des « Dutch mentors » qui sont des étudiants comme nous et qui nous font découvrir le campus, la ville et sa vie nocturne. Ils organisent des soupers de cours, nous emmènent en week-end… Ces différentes activités sont des souvenirs inoubliables et nous permettent de rencontrer beaucoup de gens, Hollandais ou Erasmus. Mon nombre d’amis sur Facebook a d’ailleurs triplé ces derniers jours….
Le campus est ultra-moderne et dispose de nombreuses facilités, notamment une immense centre sportif où chaque mois on peut essayer différents sports tels que le beach-volley, l’escalade, le judo , un restaurant universitaire où pour le prix d’un vilain sandwhich club à Bruxelles on reçoit un énorme spaghetti, un délicieux poulet/frites ou encore une salade grcque, de nombreuses bibliothèques pour ceux qui souhaitent étudier, plusieurs parcs pour se retrouver entre copains lorsqu’il fait beau
Le centre ville, uniquement accessible à pied ou à vélo dispose d’un taux de bars au mètre carré impressionnant, je n’ai d’ailleurs pas encore eu le temps de tous les faire…
En conclusion – une expérience unique dans une ville parfaite pour entretenir à la fois son anglais lors des cours et des contacts avec les étudiants étrangers et son néerlandais dans la vie de tous les jours. »

En Master 2 : un quadrimestre à l'étranger

En 2ème année de Master, les étudiants ont encore une fois la possibilité de partir en programme d’échange. Cet échange est organisé au premier quadrimestre de la deuxième année Master, c’est-à-dire au moment où se donnent à l’ICHEC les cours d'options. Les étudiants sélectionnés vont donc suivre les cours de leur option dans une institution partenaire de l’ICHEC qui offre une formation équivalente.

Le dossier de sélection (à remettre pour début février de l’année qui précède le départ) et l’interview de sélection doivent clairement démontrer le lien que l’étudiant fait entre le choix de son option, le choix de la destination d’échange, son stage et son projet de mémoire.

Tout comme pour un départ en bachelier, le Bureau des Echanges Internationaux définit et valide le programme de cours à l’étranger et les crédits réussis à l’étranger seront intégrés dans le cursus académique de l’étudiant à l’ICHEC.
Dans la majorité des échanges, l’étudiant recevra une bourse d’étude soit via l’agence Erasmus soit via les fonds de mobilité de la Communauté Française de Belgique. Le montant de cette bourse varie d’une année à l’autre mais ne couvre en aucun cas la totalité des dépenses effectuées durant le programme d’échange.

Mobilité des stages

En 2ème année de Master les étudiants ont la possibilité de faire leur(s) stage(s) à l’étranger. Les modalités pratiques et le suivi sont définis par l’Unité Stage et Mémoire.

L’étudiant peut toutefois s’adresser au Bureau des Echanges Internationaux pour l’obtention d’une bourse de stage à l’étranger. Les modalités de demande de bourse sont les suivantes : 

  • le stage dure au minimum 3 mois
  • il se déroule en Flandre, en Europe ou ailleurs dans le monde.

L’étudiant remet un dossier de sélection pour début mars de l’année du stage. La sélection des étudiants se base sur le montant de la rémunération de l’étudiant stagiaire, c’est-à-dire que la bourse Erasmus Stage sera accordée aux étudiants qui perçoivent la plus petite rémunération durant leur stage.